Quartier Les Roques

Main image

Galerie

Les Roques faisait partie du « faubourg de terre » fortifié. Il est maintenant indiscutable, grâce aux recherches des historiens locaux et aux fouilles menées, que le faubourg de terre abritait la médina de la ville arabe, antérieure à la conquête chrétienne du XIIIe siècle, avec ses hammams, ses moulins, ses fours... Les faubourgs, y compris le faubourg maritime, formaient conjointement avec la casbah (palais arabe qui se trouvait à cette époque sur la partie supérieure du château) et l'albacar (zone de pâturage du bétail à l'époque arabe) la structure urbaine de la ville, un espace urbain divisé en 3 enceintes concentriques fortifiées.

En 1297, le roi Jaime II déplaça tous les habitants vers l'intérieur du château et ses alentours, sur les terres où se trouvaient à l'époque arabe la casbah et l'albacar, formant ainsi la vieille ville actuelle, pour des raisons défensives et de renfort de la ville comme bastion militaire. Une grande part des murailles qui jouxtaient les maisons du faubourg de terre furent détruites. Vous pouvez admirer ce qui reste de ces murailles arabes encore aujourd'hui au nord du quartier de Les Roques.

La visite de ce quartier est incontournable pour pouvoir contempler cette configuration urbaine héritée de l'époque arabe, même s'il a été profondément transformé par le monde chrétien.

La porte d'accès au château de Dénia se trouve dans ce quartier qui est peu transité, tranquille et constitué de maisons basses. Ce quartier est également très proche du centre-ville (il vous suffit de descendre les escaliers qui mènent au château pour vous retrouver en centre-ville).