ÉGLISE PAROISSIALE NUESTRA SRA. DE LA ASUNCIÓN

Main image

Galerie

Vers 1685 et sur le même endroit où l’ancienne église et la maison de l’abbaye s’erigeaient, une nouvelle église plus grand est construite. Il y a des preuves documentaires du XIVe siècle dans le testament (1365) de Gilabert de Centelles avec le dévouement à la Vierge Marie. En raison de l’existence du front de guerre de la ligne XYZ située dans la région, la ville est évacuée et reconstruite par la Direction Générale des Régions Dévastées, car elle avait été détruite à plus de 75%. Elle est inaugurée le 25 octobre 1945 par l’évêque de Tortosa (diocèse à laquelle elle appartient jusqu’à 1960). Plante de contre-réforme avec une seule nef et des chapelles latérales reliées entre elles et situées dans les contreforts. La façade est un mur rectangulaire de maçonnerie et renforcé de pierre sur le côté et surmonté de boules herreriannes. Avant la réforme de la Direction Générale des Régions Dévastées, l’eglise présentait deux styles, le baroque (XVIIe siècle) et le néoclassique (XVIIIe siècle) mais ils se sont unifiés. À l’intérieur se détache l’autel du Santísimo Cristo de la Junquera qui conserve l’image originale de 1625, l’autel de San Vicente Ferrer et le grand autel dédié à la Vierge de l’Assomption, reconstruit par les Régions Dévastées semblable à la précédente qui venait de la chapelle de la Vierge des Desamparados de Valence. Au début de 2007, la restauration de l’église a été achevée à l’extérieur et à l’intérieur, après 3 ans de travaux