L’Alto Turia et la Vallée du Cabriel, nouvelles réserves de biosphère