Los Sagrados Corporales de Llutxent

Main image

Galerie

L'origine du Miracle remonte à peu de temps après la conquête de Valencia. Le Roi Jaume I se déplace à Montpellier, et pendant son absence plusieurs incidents se produisent, qui se traduisent par des combats entre les Maures et les Chrétiens. Lors de l'une de ces batailles, l'armée du roi chrétien célébra l'Eucharistie, moment dont profitèrent les musulmans installés dans le château de Xio pour lancer une attaque. Le prêtre qui officiait la messe, le Père Mateo Martínez, plia les corporaux contenant les hosties et les cacha sous une pierre. Après avoir rejeté l'attaque, il décida de poursuivre la célébration de l'Eucharistie, mais au moment de récupérer les hosties le prêtre découvrit qu'elles étaient pleines de sang. Ceux qui étaient présents, exigeairent le droit d'être les gardiens du Mystère, ils décidèrent donc de placer le miracle sacré sur une mule et le lieu où l'animal s'arrêterait, deviendrait alors le lieu du Saint Mystère (Santísimo Misterio).
L'animal a marché pendant 13 jours et pendant le voyage plusieurs miracles ont eut lieu, comme celui de Puebla Larga, qui dit qu'un homme paralysé avait demandé à être laissé sur le bord du chemin où devait passer le cortège. A son approche il cria "Miséricorde !", et devant l'admiration de tous, l'homme se leva guérit et courut jusqu'au village pour raconter la merveille à tous et en rendant grâce à Dieu. La mûle s'effondra finallement dans la ville de Daroca (Zaragoza, Espagne). Des années plus tard, sur la demande de Joan II, a été construite la belle chapelle où les hosties sont gardées. Un joyau gothique qui se distingue par ses scènes bibliques et des figures polychromes, étant une œuvre d'art qui maintient le Mystère divin. Elles sont actuellement vénérées dans un coffret artistique donné par Pere IV el Ceremonioso et gravé par l'artiste Pedro Moragues.

La commune de Valldalbaidina de Llutxent et en particulier le site de "Monte Santo", sont des lieux de pèlerinage et de visites grâce au miracle qui eût lieu le 24 Février 1239 – "Milagro de los Sagrados Corporales” - et au riche patrimoine historique-artistique qui lui font référence. Chaque année, la commune comémore l'épisode qui eut lieu lors de la reconquête de Llutxent par les troupes de Jaume I, à l'aube du 24 Février 1239. Ce Miracle unit trois village : Llutxent, étant la scène du miracle ; Daroca (Zaragoza), dépositaire des “Saints Corporaux”; et Carboneras de Guadazaón (Cuenca), gardien de la Filleule Sacrée. La célébration eucharistique qui a lieu chaque 24 Février pour commémorer cet événement historique fait partie des coutumes et pratiques religieuses des habitants de la ville de Llutxent. C'est une pratique qui fût récupérée grâce à D. José Aparicio, un prêtre qui s'est installé dans la commune et mit tout son coeur pour récupérer cet événement tellement important pour l'histoire de Llutxent. Depuis 2008, après la journée eucharistique, commence un pèlerinage de plusieurs bénévoles qui partent de Llutxent à Daroca pour comémorer le voyage réalisé par les “Saints Corporaux” sur la mule. Ce parcours de 340 kilomètres se fait en 12 jours en suivant la tradition et la même route parcourrue à l'époque .. Cet événement est honoré chaque année par une foule de gens dans les villages et les districts voisins de Llutxent, qui reçoit même des visiteurs d'autres provinces la Région de Valencia (Espagne).

Plus d'informations