Galerie

Rite qui se répète chaque dimanche de Pâques. Les jeunes garçons qui cette année là atteignent la majorité, les anciens "quintos" qui partaient au service militaire, sortent les bannières des anciennes corporations et confréries "titagüenses" pour s'incliner devant la figure du Christ Sauveur. Les "Cortesísn" ont lieu devant la façade de l'église paroissiale du Sauveur. Les jeunes hommes montrent leur force et leur trempe au cours de cette célébration, marquant le pas au rythme de la musique le long du parcours en s'inclinant devant le Christ avec d'immenses bannières, et le plus fort et le plus habile a le privilège de s'incliner en portant le plus grand drapeau. Ce parcours est marqué par les "quintos" la veille avec des peintures blanches et bleues, couleurs allégoriques de la Vierge et des pins placés sur les côtés. La célébration se termine avec le passage de la Vierge portée par les "quintas" allant à la rencontre du Christ.