Peintures Rupestres de Tuéjar

Main image
Visitez Tuéjar et découvrez les incroyables peintures rupestres de Corrales de la Silla, déclarés Bien d’intérêt culturel par l’UNESCO.

Découvrir Tuéjar, c’est voyager il y a des milliers d’années : une destination idéale pour voir les peintures rupestres qu’on retrouve à Corrales de Silla, dans 3 cavités peu profondes, ouvertes dans la roche calcaire. Il s’agit de 3 abris sous roche. Le premier remonte à 10 000 ans av. J.-C. et on y aperçoit une grande silhouette humaine, accompagnée sur la droite d’un grand cerf intégralement conservé. Un autre cerf apparaît dans les peintures rupestres de cet abri, moins facile à voir, près de la représentation d’un autre animal sur la droite.

Le deuxième abri sous roche, qui date de 5000 av. J.-C., offre de plus grandes proportions et, au fil de l’histoire, on l’utilisait pour garder le bétail. Ses peintures représentent une petite chèvre complète, la nuque et la corne d’une autre, et les traces de bien d’autres silhouettes.

Remontant à 6000 ans av. J.-C., le troisième abri sous roche est celui qui conserve le plus de peintures rupestres. On y voit des archers guerriers dans différentes postures, avec leur arc et leurs flèches. On en distingue clairement 5.

Les peintures étaient élaborées avec des pigments minéraux aux différents tons rouges, noirs et blancs. Les plumes des oiseaux ou des tiges végétales faisaient office de pinceaux à l’époque, puisqu’ils permettaient de réaliser avec précision les traits les plus fins. Le but de ces peintures était la représentation artistique et un moyen de communication et d’expression de l’imaginaire collectif.

Les peintures rupestres de Corrales de la Silla ont été reconnues comme Bien d’intérêt culturel par l’UNESCO.