Parc Natural Hoces del Cabriel

Main image

Galerie

Le cours du Cabriel marque la frontière entre les territoires valencien et castillan sur plus de 50 km, depuis le barrage de Contreras jusquà son confluent avec le Júcar à Cofrentes. Son lit sinueux constitue laxe central dune immense région très peu altéré et exceptionnellement bien conservée, qui est lhabitat dune riche végétation de berge de rivieère et doiseaux protégés comme laigle royal, laigle de Bonelli ou le hibou grand duc. La rivière constitue, de même, une des meilleures réserves fluviales de faune avec des peuplements de loutre de rivière, crabe autochtone et madrilladu Xúquer.

La vallée du Cabriel est la forêt de rive la mieux conservée de la Communauté de Valencia, formée par des galeries de peupliers, saules et tamariniers, auprès desquels poussent des cannes, des joncs et des laiches.

Les murs de roche qui entourent la rivière sont couverts par une dense forêt de pin blanc, avec présence ponctuelle de yeuses et de chênes valenciens. En plus la forêt est riche en plantes autochtones méditerranéennes comme le romarin, le lentisque, l'arbousier, le boj ou la sabine blanche.

Du village de Villargordo del Cabriel, on accède aux surprenantes aiguilles des Cuchillos et à la vallée de Fuenseca. Entre les sites de Vadocañas et de Villatoya, la rivière forme une série de méandres encaissés connus sous le nom de Las Hoces (Gorges du Cabriel). On peut atteindre Villatoya et le hameau de Casas del Río à partir de Requena.

Plus d'informations

TIPUS

Parcs