Maures et Chrétiens à Alcoy

La manifestation la plus spectaculaire des festivités des Maures et Chrétiens a lieu à Alcoy. Au long de celles-ci, on commémore un fait d’armes du 13ème siècle, au temps de Jaime I le conquérant, lors duquel la ville fut attaquée par le chef Arabe Al-Azraq et, selon la légende, Saint Georges apparut à cheval pour aider la ville, qui jura de construire un temple en son honneur et de le célébrer avec des festivités. Les fêtes d’Alcoy ont été déclarées d’intérêt touristique international.

Au long du 22, 23 et 24 d’avril, Alcoy devient une véritable explosion de joie, avec des milliers de drapeaux blancs à la croix de Saint George et de drapeaux verts avec le croissant de l’Islam qui décorent la ville. On y tient des scènes, des processions et des entrées, représentant la prise de la ville par les Maures et sa reconquête par les Chrétiens.

Le bruit des tambours, des trompettes, des arquebuses lors de la bataille, l’odeur de la poudre, la fumée… impressionnant !

Les deux entrées ont lieu le premier jour. Le matin, les groupes chrétiens entrent, et les groupes Maures entrent le soir. La richesse et la couleur des parures, la musique, les étendards baroques et les pirouettes faites par les caporals des escadrilles créent une ambiance de fantaisie.

Le deuxième jour, le 23, le jour de Saint Georges, est une journée de dévotion dans la chapelle, lors de la procession de la relique et dans la figure de Sant Jordiet, un enfant de moins de huit ans, habillé en soldat Romain.

Le 24, le jour de l’Alardo (représentation de la bataille), les combats, les tirs de mousquet et d’arquebuse,  les armures et les capes Maures configurent une bataille que les chrétiens gagnent tous les ans depuis 1276. Lorsque le calme réapparait, San Jordiet apparait sur les murailles du château, acclamé par la foule, mettant fin aux fêtes jusqu’à l’an prochain.

Image
Maures et Chrétiens à Alcoy
Maures et Chrétiens à Alcoy
Maures et Chrétiens à Alcoy
Maures et Chrétiens à Alcoy